• Delphine Sugumaran

La spiruline, votre alliée bien-être

« Que votre nourriture soit votre médecine, et que votre médecine soit votre nourriture » (Hippocrate, v.460 – v.377 av. J-C)

Aujourd’hui, j’ai envie de vous partager mon expérience sur la spiruline, alors qu’est-ce que c’est me diriez-vous ? Quelles sont les bienfaits ? Les précautions ? Où la trouve-t-on ?


Qu’est-ce que la spiruline ?


La Spiruline (nommée ainsi en raison de sa forme spiralée), appartient à la famille des cyanobactéries filamenteuses ou micro-algues bleu-vert. Cette cyanobactérie existe sur Terre depuis plus de trois milliards d’années et est vraisemblablement le micro-organisme le plus ancien de la planète !

Véritable super-aliment, elle pousse naturellement dans des lacs proches de l’Equateur, en Inde, au Tchad, et au Mexique où les populations locales la consomment régulièrement.

La spiruline est commercialisée sous la forme d’une poudre bleu-vert déshydratée, ou bien sous forme de filaments, en comprimés, ou encore en gel alimentaire.



Une composition nutritionnelle idéale


Des protéines d’excellente qualité

Selon son origine, la spiruline renferme entre 55 % et 70 % de protéines d’excellente qualité (grâce à leur proportion d’acides aminés). Cette micro-algue contient effectivement les huit acides-aminés qui doivent impérativement être fournis à notre organisme. Normalement, on ne les trouve tous ensemble que dans les produits d’origine animale, peu dans les végétaux : les micro-algues sont des exceptions à la règle.


Des oligo-éléments et des minéraux

La spiruline contient du zinc, du sélénium, du manganèse, du fer, du cuivre, du chrome et tous les minéraux tels que calcium, magnésium, sodium, potassium, phosphore.



La spiruline vous fait du bien


L’activité purifiante de la spiruline pure entraîne une évacuation rapide et efficace des polluants et de l’acide lactique. Elle permet de ce fait une augmentation de l’énergie et une récupération plus rapide après un entraînement ou une compétition.


La spiruline, une algue de fer

Elle est un important gisement de fer (de 800mg à 1800mg par kg, soit 20 fois plus que le germe de blé !), un minéral présent essentiellement dans les aliments d’origine animale comme la viande, les abats, le poisson.

C’est pourquoi la spiruline est très intéressante pour les végétariens les sportifs, anémiques, femmes enceintes et adolescents en phase de croissance, et les populations exposées au risque de manque de fer.

Une poignée de spiruline contient autant de :

  • protéines que 35 g de boeuf,

  • calcium que trois verres de lait,

  • fer que trois bols d’épinards,

  • bêta-carotène que 18 carottes,

  • vitamine B12 que 500 g de steak,

  • vitamine E que trois cuillères à soupe de germe de blé.



La production de la spiruline : c’est bon pour la planète

  • Compte tenu de sa productivité importante, la spiruline nécessite 30 fois moins de surface de culture que le soja, 40 fois moins que le maïs et 300 fois moins que la viande de boeuf.

  • La spiruline consomme beaucoup moins d’eau douce par kg de protéine que tout autre aliment : 3 fois moins que pour le soja, 6 fois moins que pour le maïs, 50 fois moins que pour la viande de boeuf. La consommation de spiruline a donc des effets positifs sur la déforestation et la sauvegarde de la biodiversité.

  • Sa production est très peu coûteuse en énergie.

La spiruline est donc une micro-algue au contenu nutritionnel exceptionnel qui ne nécessite ni traitement, ni cuisson, n’entraîne aucune pollution. Ce qui en fait l’une des meilleures solutions pour l’avenir d’une alimentation saine et pour la sauvegarde de l’environnement.


Le joyau de la Spiruline : La Phycocyanine

Une des protéines de la spiruline est la phycocyanine (15 % du poids total de la spiruline), une association de protéines avec des pigments hydrosolubles. Plusieurs études ont montré que la phycocyanine a pour effet de stimuler le système immunitaire et qu’elle joue un rôle dans la fabrication des globules rouges et blancs.



Comment consommer la spiruline ? Quelles précautions ?


La question qui se pose souvent est : peut-on consommer trop de spiruline ?

La réponse est NON. En prendre de trop grandes quantités ne sert à rien.

Les études de consommation de spiruline sur le long terme suggèrent qu’il est bon d’en prendre deux à cinq grammes, et ce chaque jour. Certaines personnes comme les sportifs en prennent 10 g. par jour ; idem pour ceux qui ont des ongles détériorés par exemple.

  • Déconseillé en cas d'hémochromatose avérée (maladie génétique rare de l'excès de fer). Infos sur http://maladiesraresinfo.org/ . Ainsi que pour les personnes ayant une insuffisance rénale.

  • En cas de pathologies chroniques, il est recommandé de demander l’avis de votre médecin avant d’en consommer.


Où trouve-t-on la Spiruline ?

Vous trouverez aujourd’hui de la Spiruline dans tous les magasins bio, sur internet, dans les parapharmacies et même en grande surface.

Prenez le temps de regarder la provenance, la composition, avec ou sans conservateur, la date de péremption et surtout s’il y a eu des contrôles au préalable aux différentes étapes de fabrication par un laboratoire indépendant.

Pour conclure, elle est présentée comme le meilleur aliment pour l’humanité au 21ème siècle par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), et l’aliment le plus complet de demain par l’UNESCO.

La consommation de Spiruline a changé mon quotidien. Et vous qu’en pensez-vous ?

Je reste ouverte à la discussion et attend vos retours.



Delphine Sugumaran

76 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Inscrivez-vous à ma newsletter pour recevoir mes derniers articles de blog, le calendrier des fruits et légumes de saison du mois et des conseils autour de la naturopathie !

Pour vous remercier de votre inscription, vous recevrez en cadeau un guide qui contient les 10 astuces pour être bien au quotidien !

Merci de vous être abonné, à bientôt !

 
Prendre rendez-vous